Imprimer cette page

Lettre aux médecins

Lettre aux médecins

 

J'aimerais m'adresser ici aux médecins, qu'ils soient ou ne soient pas ministres de la santé.

 

Au cours de mes études de Psychologie, j'ai dû suivre des cours sur l'endocrinologie. Cela m'ennuyait, puis j'ai commencé à comprendre l'intérêt. Surtout en découvrant les travaux du docteur Hans SELYE (1907-1982) sur le stress et la réponse indifférenciée au stress par l'axe cortico surrénales.

 

Il a mis en évidence, en effet, que quel que soit le stress, physique (une blessure) ou psychologique (la peur), il y a une réponse immédiate de production des hormones dites du stress : adrénaline, cortisol, par les surrénales.

 

L'adrénaline permet une augmentation de la tension sanguine, le cortisol permet une augmentation de la glycémie et une baisse des réponses immunitaires.

Cela est très utile pour faire face immédiatement à un danger imminent : le camion qui dévale la pente, le lion qui veut me dévorer. Cela permet à mon corps de mobiliser toute son énergie pour sauver sa vie.

 

Quand le stress est chronique, les productions hormonales deviennent chroniques elles aussi, avec leurs effets sur le système cardio vasculaire et les risques d'infarctus, d'AVC, (adrénaline) sur l'augmentation de la glycémie et donc du diabète (cortisol) sur la baisse des réponses immunitaires et donc risque d'attraper une maladie (cortisol)

 

Depuis un an les discours des media avec chaque jour le défilé du nombre de morts, le discours politique (Nous sommes en guerre!) les décisions gouvernementales (port du masque, confinement etc...) entraînent un stress continuel dans la population avec augmentation des maladies cardio vasculaires, agravation du diabète et pour ceux qui tombent malades en raison de la baisse de leurs défenses immunitaires, augmentation du stress... et nous sommes dans un cercle vicieux.

 

Quand j'étais étudiant en psychologie, j'ai étudié cela. Je suppose que les médecins (et le ministre de la santé en est un) ont plus que moi dans leur cursus universitaire étudié le système endocrinien.

 

Plus qu'un psy un médecin comprend pourquoi les personnes âgées ayant des comorbidités cardio vasculaires ou de diabète, meurent de cette « pandémie », épidémie de stress.

S'ils ont oublié leurs études, c'est grave. S'ils n'ont pas oublié et agissent comme ils agissent actuellement, c'est encore plus grave.

 

J'ignore s'il y a un complot comme disent certains, ce qui m'intéresse, ces sont les faits, les connaissances scientifiques connues depuis un siècle maintenant et jamais réfutées.

 

Les comportements actuels du gouvernement et des media peuvent donc être considérés comme mise en danger de la vie d'autrui soit involontaire pour ceux qui ignorent le fonctionnement endocrinien, soit volontaire pour ceux qui ont la connaissance. Ce n'est pas à moi de le dire, c'est le rôle de la Justice.

 

 


Page précédente : Toute maladie est psychosomatique !
Page suivante : Qui je suis


Membre certifié PsY en mouvement

Gérard Wéry

Psychothérapie

47 Bvd Joseph Vallier 38100 Grenoble

Rendez vous :
du Lundi au Jeudi de 8H à 18H30

Téléphone: 06 81 91 30 12
Mail :
gerard.wery@live.fr