Imprimer cette page

Hasard ? Synchronicité? Délires ? Sorcellerie ? Para psy ??

Hasard ? Synchronicité?
 
Délires ? Sorcellerie ?
 
Para psy ??

 

Dans nos cabinets de psy, nous rencontrons parfois, souvent, des phénomènes qui nous interpellent.

Une personne qui, en état de conscience modifiée (hypnose) dit après coup : «  quand vous m’avez dit de faire… j’étais en train de le faire… »  Comme le psy est un être rationnel, on se dit : il me dit ça, en fait il mélange les temps !

Puis, avec d’autres personnes, ça se reproduit… on se pose des questions.

Et on n’y pense plus !

On est rationnel quand même !!!

 

Puis, un jour… On ne sait pas pourquoi, on a la sensation que le client qu’on attend tout à l’heure ne va pas venir… et il ne vient pas ! Bon… c’est le hasard ! Ou, comme je n’ai pas confiance en cette personne, j’ai perçu qu’il allait me poser un lapin ? Ce jour là on découvre qu’il a oublié de se réveiller ou qu’il vient de tomber en panne… comme si on avait senti que…

???

Bon, se dit on : c’est le hasard !

 

Puis, on ne comprend pas, c’est comme si, à certains moments, on avait beaucoup de clients, et à d’autres, presque plus… Le hasard encore ?

 

Il y a plusieurs années, j’avais ouvert mon cabinet, et en même temps je continuais mon activité professionnelle de formateur comme salarié à temps complet… Je n’étais au cabinet qu’à temps partiel… Puis, comme j’avais de plus en plus de clientèle, je travaillais au cabinet de plus en plus tard et faisais presque une deuxième journée… Plus de temps pour vivre ! Je décide donc d’envisager un temps partiel dans mon emploi salarié. J’en parle au directeur de l’organisme de formation qui me donne son accord en me disant de confirmer ma demande par écrit. Ce que je fais. Et aussitôt, je me dis qu’en passant à mi temps comme salarié, je passe aussi à mi salaire ! Il va donc falloir augmenter mon activité au cabinet, j’ai encore un fils étudiant, je ne peux me permettre de diminuer mes revenus ! Je commence à être inquiet et… aucune nouvelle demande de rendez vous ! Les clients actuels terminent leur thérapie, partent satisfaits… et ne sont pas remplacés ! Je suis de plus en plus inquiet, presque angoissé. Et brutalement je réalise que je dis souvent à mes clients de lâcher prise, d’avoir confiance… et au moment même, le téléphone sonne !

Hasard ? Synchronicité ?

Mais comme je reprends confiance, la clientèle augmente…

étrange !

 

Puis un client, restaurateur, qui arrive un jour en me disant que depuis le début de la semaine, il n’a aucun client. Il prépare la cuisine avec son personnel le matin et le midi zéro client ! Le soir, pareil ! Cela fait quelques jours que cela dure, on est en début de mois et il se demande s’il va pouvoir payer son personnel si ça continue.

Je l’aide à se détendre, à retrouver confiance en lui et lui suggère de lâcher prise de ses films négatifs…

La semaine suivante il me dit : « quand je suis parti la semaine dernière, le soir, zéro client ! Le lendemain à midi, toujours personne ! Et brutalement je me souviens de lâcher prise et de retrouver la confiance… la porte s’ouvre ! j’ai fait le plein ! Et depuis ça continue !

EXPLIQUEZ MOI !!!

les gens qui passaient devant mon restaurant n’ont pas pu savoir que je lâchais prise !?! »

Je lui ai répondu que moi non plus je ne comprenais pas… mais que j’avais constaté plusieurs fois que ça fonctionnait comme ça… Et, je lui parle de Jung, disciple de Freud, qui a mis en place la notion d’inconscient collectif. Et que, peut-être, quand on se relaxe, détend, en lâchant prise du contrôle de l’intellect qui nous apporte souvent l’angoisse… Peut-être serions nous plus ouvert à notre force vitale inconsciente et en lien avec l’inconscient collectif Jungien ?

 

Karl Gustav JUNG

Puis, en en parlant avec mes collègues psy au cours de nos groupes de pairs/covisions, je découvre que la majorité des collègues vivent des choses semblables, irrationnelles ! On ose en parler entre nous et on constate que ça fonctionne de la même façon… phénomènes inexpliqués, mais comme ça arrive si souvent, il doit y avoir quelque chose… Ma rationalité refuse de refuser l’existence de ce que je ne comprends pas : il ne serait pas rationnel de refuser ce qu’on est bien obligé de constater :

mais qu’est ce que c’est ?

 

Puis, dans ma vie personnelle, familiale nous nous trouvons dans une grande difficulté avec une impossibilité a priori de nous en sortir : ce n’est pas possible ! Et puis, comme par hasard, des personnes arrivent au moment où il le fallait et apportent une solution à ce qui semblait impossible, comme par hasard, parce qu’on a confiance, ce qui semblait impossible se réalise. (Je raconterai sans doute un jour cette suite d’évènements qui ont fait que ce qui était impossible s’est réalisé.)

 

Tous les grands scientifiques savaient que ce n’était pas possible à faire

Et un enfant est arrivé

qui ne savait pas que c’était impossible

et il l’a fait...

 

On ne peut pas nier ce qu’on ne comprend pas, il faut donc chercher à comprendre.

 

Alors, bien sûr, on peut faire appel aux religions ? Jésus qui dit : « si vous avez de la foi gros comme ce grain de moutarde, vous dites à cette montagne, viens ! Et la montagne viendra à vous »

« Demandez par votre prière et vous obtiendrez »

« Inch Allah ! »

On peut faire référence à tout le parapsychologique, à la sorcellerie, aux sorts que nous pouvons jeter pour obtenir ce que nous voulons ? À la magie ?

 

Ou peut-être comprendre que toutes ces approches (religions, sectes, sorcelleries…) sont des tentatives d’explications de quelque chose qui existe réellement et que la science actuelle commence seulement à étudier et à comprendre …

 

En effet : qu’est ce que la prière qu’on retrouve dans toutes les religions ? Une sorte d’auto hypnose qui nous met en relation avec notre inconscient, et donc avec l’inconscient collectif de Jung? Inconscient collectif? Dieu? Ange gardien? Univers?... des mots différents. J'aime dire : la Vie

 

si vous voulez réellement quelque chose

écrit Paulo Coelho

on dirait que l’Univers entier conspire

pour vous permettre de l’obtenir…

 

Et là, nous sommes sans doute dans la force des représentations mentales, bien expliquée dans le livre écrit par Giacomo RIZZOLATI "les neurones miroirs" dans lequel ce scientifique, professeur en neuro sciences à la Faculté de Turin explique que dans nos neurones, faire, regarder faire ou s'imaginer faire quelque chose, c'est le même circuit neuronal qui est activé. Et dans notre archéocortex, siège de la survie, s'imaginer avec force être malade ou être en bonne santé, il y a une réaction inconsciente (puisque l'archéocortex n'est pas le conscient qui lui est dans notre néocortex, siège de la rationalité!), et cette réaction inconsciente qui produit par neuro transmetteurs les hormones nécessaires pour répondre au film que nous nous faisons, peut entraîner soit une maladie grave, soit une guérison "miraculeuse"...

Oui, mais cela n'explique pas ces hasards qui font que nous rencontrons miraculeusement la personne qui est la solution à une difficulté, cela n'explique pas ces hasards qui font qu'on pense à quelqu'un qu'on n'a pas vu depuis dix ans... et que cette personne, à l'instant, nous téléphone? (Nous avons tous vécu ce genre d'expérience que nous rangeons dans les hasards...)

Mais, quand nous nous faisons des représentations mentales avec force, comme si on y était... des films auxquels nous croyons (foi?) nous ne sommes plus dans le rationnel, nous sommes dans une sorte d'auto hypnose, en lien avec notre inconscient... et, qui sait? en lien avec l'inconscient collectif de Jung? 

.....

 

Un jour, par hasard, je rencontre Placide PETRALIA, un ancien collègue du temps que j’étais formateur qui a écrit un bouquin merveilleux « Retour à Gaïa » dont le thème est « les synchronicités » selon Jung, un roman presque ésotérique qui fait rêver et réfléchir. J’étais encore à cette époque président de la Fédération PsY en mouvement et nous devions le lendemain avoir un Conseil d’Administration pour décider de la prochaine Université d’été. En bavardant avec Placide, je lui dis : pourquoi tu ne viendrais pas nous parler des synchronicités ? Le lendemain je propose au Conseil d’Administration qui trouve l’idée bonne et cela nous permet, par hasard ( ?) d’avoir la présence d’un Psychologue Canadien, Jean François VEZINA auteur entre autres de "Les hasards nécessaires" ainsi que d’un chercheur en physique quantique, ingénieur au CNRS, Philippe GUILLEMANT auteur entre autres de « Le Pic de l’Esprit » qui nous permettent de comprendre rationnellement grâce à leurs recherches de pointe ce qui n’est pas du tout irrationnel mais est au-delà de la rationalité cartésienne

 

Nous en sommes, aujourd’hui encore,

aux premiers balbutiements de la compréhension de l’Être humain

...et c’est passionnant .



Membre certifié PsY en mouvement

Gérard Wéry

Psychothérapie

47 Bvd Joseph Vallier 38100 Grenoble

Rendez vous :
du Lundi au Jeudi de 8H à 18H30

Téléphone: 06 81 91 30 12
Mail :
gerard.wery@live.fr