Imprimer cette page

Problèmes de couple

Problèmes de couple
 
Les problèmes de couple font partie de ce qui amène beaucoup à consulter en psychothérapie.
 
« Je l’aime et il(elle) me quitte ! Je souffre ! c’est insupportable !  Aidez moi. »
 
 
Et, au risque de choquer je pose la question : « vous l’aimez ? Ou vous avez besoin d’en être aimé(e) ? »
 
En effet, on a trop souvent l’habitude de conjuguer le verbe aimer au mode passif. On dit à l’autre « je t’aime » et l’autre entend bien « aime moi ! »… et l’autre finit par se sauver en disant : « tu me bouffes ».
 
Je me souviens d’une collègue psy qui disait : « Mais on a besoin d’amour ! »… Oui, pour grandir l’enfant, le bébé a besoin d’amour. L’amour est vital pour le bébé !
 
Il y a plus d’un siècle, après une guerre, des bébés orphelins avaient été confiés à un orphelinat avec du personnel très compétent. On était étonné de percevoir que ces bébés ne prenaient pas du poids comme les bébés élevés dans des familles . Pourtant, ils ne manquaient de rien ; ils étaient nourris, changés, lavés parfaitement par du personnel compétent qui se relayait pour s’occuper des bébés… Ils ne manquaient que d’amour ! Certains bébés se laissaient mourir. Pour le personnel, c’était un travail… un travail à la chaîne… Ils passaient d’un bébé à un autre sans y faire attention…
 
Un bébé meurt s’il n’est pas aimé !
ou s'il ne meurt pas, il a des séquelles...
 
Aujourd’hui, dans les orphelinats, il y a une personne référente pour un certain nombre de bébés, on les appelle par leur prénom, on leur parle, on leur apporte un minimum d’attention !
 
Oui : on a besoin d’amour… pour grandir, quand on est enfant.
 
Et quand on n’a pas eu tout à fait ce qu’il fallait, qu’on ne s’est pas senti aimé comme on en avait besoin dans l’enfance, on arrive à l’âge adulte avec un vide affectif… parfois un gouffre affectif !… qu’on va chercher à remplir en demandant à l’autre de nous aimer… et l’autre accepte pendant un temps car ça le (la) valorise… mais finit par craquer : « tu me bouffes ! »
 
On voit trop souvent des couples qui ressemblent à ces deux unijambistes qui s’appuient l’un sur l’autre pour avancer… ça se casse vite la figure ! Pour avancer, on a besoin chacun de deux jambes pour aller ensemble dans la même direction...
 
Aimer c’est :
 
« je n’ai pas besoin de toi, tu n’as pas besoin de moi… que c’est chouette ensemble ! »
 
Quand on « bouffe » l’autre, c’est qu’on a faim, qu’on a un manque venant de notre enfance.
Et quand on est rassasié, qu’on n’a pas faim… comme il est bon le dessert !
L’amour, c’est la cerise sur le gâteau ! Et c’est très agréable !
 
Encore faut-il ne pas être en manque affectif, et quand on l’est, alors on a besoin d’une aide pour apprendre à combler le vide qui est en nous :
En sachant qu’on ne peut donner que ce qu’on possède.Et si vous n'avez pas eu tout à fait ce qu'il vous fallait dans votre enfance, c'est sans doute que vos parents n'ont pu vous donner que ce qu'ils possédaient. Ils ne sont pas plus coupables que vous!
Vous ne pourrez donner du véritable amour à l’autre (conjoint(e) enfant) qu’à la condition que vous en ayez en vous… pour vous !
 
...la psychothérapie peut vous y aider.


Membre certifié PsY en mouvement

Gérard Wéry

Psychothérapie

47 Bvd Joseph Vallier 38100 Grenoble

Rendez vous :
du Lundi au Jeudi de 8H à 18H30

Téléphone: 06 81 91 30 12
Mail :
gerard.wery@live.fr