Imprimer cette page

Hypnose éricksonienne

L'Hypnose Ericksonienne



Quand on entend « hypnose », cela fait souvent penser à des pratiques sulfureuses, parapsychologiques, voire à de la sorcellerie ou des pratiques vaudou.... L'hypnose est aussi associée à des spectacles de foire où un hypnotiseur prend pouvoir sur des personnes et les « endort »....


En réalité l'hypnose est un phénomène naturel que nous connaissons tous lorsque nous sommes en train de rêvasser par exemple, ou quand nous sommes concentrés sur un travail, quand nous roulons en voiture ou bercés par le roulement du train.... ou quand nous sommes en train de revivre « comme si nous y étions » un souvenir du passé avec toutes les émotions associées.... ou quand nous sommes en train de nous projeter avec force dans des films que nous nous faisons, films noirs parfois, hélas!

Et quand nous nous faisons des films noirs, que nous "broyons du noir" comme on dit, que se passe-t-il en nous?
Nous commençons à ressentir une boule au ventre, à sentir notre coeur battre plus rapidement, mal dans les épaules etc... des phénomènes physiques!
 
En effet, dans nos films noirs, nous sommes comme en danger. L'archéocortex, siège du réflexe, de la survie, qui ne fait pas la distinction entre le réel et l'imaginaire (Voir les neurones miroirs), réagit, transmet la peur à notre cortex  limbique, là où se trouvent l'hypotalamus, l'hypophyse qui par neuro transmetteurs vont donner ordre au système endocrinien de secréter les hormones nécessaires à notre survie; par exemple faire produire à nos surrénales l'adrénaline, hormone du stress...Que fait l'adrénaline? Vasocronstiction des artères, le coeur bat plus vite, plus fort, la tension augmente ... tout cela pour permettre au sang d'aller nourrir les cellules du corps... pour préparer le corps à la fuite ou à l'attaque. Comme s'il y avait un véritable danger. Le danger ici est dans le film qu'on se fait. Si on est régulièrement dans des films noirs, comme malheureusement beaucoup le font, au bout de quelques années, à force de vasoconstriction, vasodilatation des artères, une petite artériole peut finir par claquer... Dans le cerveau, ça s'appelle un AVC : une maladie qui peut donc être psychosomatique, mais quand on dit "psychosomatique", ça ne veut pas dire imaginaire : on en meurt parfois.
 
Si on peut se faire autant de mal avec les films noirs que l'on se fait... on peut tout aussi bien se faire du bien! On n'y pense pas la plupart du temps...

L'hypnose éricksonienne permet d'aider une personne à entrer dans ses propres films pour aller chercher en elle même ses propres ressources. Autant l'hypnose classique (ou hypnose de foire) induit des changements décidés par l'hypnotiseur qui prend pouvoir sur la personne, autant l'hypnose éricksonienne est respectueuse de la personne qui décide elle même de ce qui est bon pour elle.

Le client est le seul spécialiste de lui même et le thérapeute met ses compétences au service du client qui est seul maître de la thérapie.

Et pour cela, encore faut-il avoir décrypté ce qui s'est programmé au niveau inconscient chez le client pour l'aider à déprogrammer en état de conscience modifiée ce qui s'est imprimé dans ses neurones; d'où l'utilisation indispensable de la Programmation Neuro Linguistique indissociable à mon avis de l'hypnose éricksonienne.
 
Mettre rapidement, dès la première séance, une personne en état de conscience modifiée en reproduisant systématiquement le même protocole appris, c'est comme si un médecin donnait toujours le même médicament à toute personne qui tousse, sans avoir vérifié s'il s'agit d'une angine, d'une bronchite ou d'un cancer des poumons! C'est à dire qu'en plus de connaissances en PNL pour décrypter la programmation, il est indispensable de posséder aussi de bonnes connaissances en psychopathologie.
 
Et j'aime dire que je ne suis pas hypnotiseur,
 
 
JE SUIS DESHYPNOTISEUR!!

Page précédente : PNL
Page suivante : Psychothérapeute?


Membre certifié PsY en mouvement

Gérard Wéry

Psychothérapie

47 Bvd Joseph Vallier 38100 Grenoble

Rendez vous :
du Lundi au Jeudi de 8H à 18H30

Téléphone: 06 81 91 30 12
Mail :
gerard.wery@live.fr